En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Nemo alias Dakkar

Nemo alias Dakkar

Exposition du 1er octobre 2016 au 25 juin 2017

Avec Nemo, Jules Verne a créé un véritable mythe, qui ne cesse d'inspirer de multiples adaptations, suites et avatars.
Dans Vingt mille lieues sous les mers, le génial inventeur du Nautilus, épris d'art et de culture, est également  un « terrible justicier, véritable archange de la haine ». Son nom qui signifie « Personne » - emprunté à Ulysse souhaitant échapper au Cyclope – ajoute à son mystère que la mer, objet de son unique passion, engloutit.
Quand il réapparaît dans L’Île mystérieuse, son secret nous est livré : il est le prince indien Dakkar, héros de la lutte contre l'impérialisme britannique. Regrettant sa violence passée, il délivre en mourant un message de paix et de sagesse.
Le capitaine Nemo exprime d'abord la sensibilité et l'idéal de son créateur. Mais plusieurs interventions de l'éditeur Hetzel  doivent également être mentionnées. En s'opposant, pour des raisons commerciales, à l'idée initiale du romancier de faire de son héros un Polonais révolté contre l'impérialisme russe, il a contribué à créer un personnage dont l'anonymat et le mystère renforcent le charisme. Mais, quand il exige que son dernier mot ne soit pas « Indépendance » mais « Dieu et Patrie », l'intention de l'auteur est déformée, au point que certains souhaitent une nouvelle édition du roman conforme aux intentions auctoriales et non au diktat éditorial.

- Dossier de presse de l'exposition "Nemo alias Dakkar" (lancer le téléchargement du fichier)

- Dossier pédagogique de l'exposition "Nemo alias Dakkar" (lancer le téléchargement du fichier)

Autour de l'exposition :

- Spectacle déambulatoire "A bord du Nautilus" par le comédien Sydney Bernard Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre